22 novembre – Salle des fêtes de Fleurey-sur-Ouche à 20 h – Entrée libre.

En Côte-d’Or, les papeteries furent très nombreuses. Les plus anciens moulins à papier connus tels que ceux de Plombières et et Velars pour les plus proches de Fleurey-sur-Ouche semblent remonter aux XVe et XVIe siècles. Les abbayes, jadis grandes consommatrices de papier, furent souvent à leur origine.

Organisée par l’association HIPAF, cette conférence s’inscrit dans la continuité de l’exposition organisée au village à l’occasion des JPPM de 2019: “L’eau à Fleurey, usage et mémoires”.